Par Boris le
FPS Solo

La guerre au Japon

Jeu de tir à première personne, Medal of Honor Pacific Assault vous fait revivre les moments intenses de la seconde guerre mondiale avec ses multiples rebondissements.
Second opus de la saga disponible sur PC et créé par EA Los Angeles en collaboration avec TKO Software et édité par Electronic Arts, ce jeu a de quoi vous plaire.
Toutefois, il a fait l’objet de nombreuses critiques édulcorées portant sur la configuration qui n’est pas assez plaisante, pour le lancement du jeu et dans les bonnes conditions d’optimisation créant souvent des plantages lors des missions.
Toutefois, le jeu offre des heures de détente grâce aux différentes actions.

Le soldat Tommy Colin en action

Dans la peau de Tommy Colin membre des marines des Etats-Unis, vous devez évoluer en mode solo pour affronter vos adversaires.
Dans le mode solo, vous devez franchir 25 niveaux classés dans sept missions importantes.
Pendant les missions, vous devez participer à plusieurs opérations : bataille dans la campagne du Pacifique où se sont battus, les Etats-Unis contre l’Empire du Japon.
Au début vous commencer par apprendre à manier les armes à travers plusieurs séries d’entrainement.
Une fois que vous avez maitrisé le maniement des armes vous rejoignez la base de Pearl Harbor et participer à l’attaque de la marine nippone qui s’est déroulée le 4 décembre 1941.

Carlson’s Raid

Dans Medal of Honor Pacific Assault vous allez ensuite participer à l’opération du Carlson’s Raid, un assaut effectué sur l’Atoll de Makin pour conçu pour embrouiller et permettre l’assaut de l’île de Guadalcanal et finir par participer à la guerre qui s’est déroulée sur les mêmes lieux.
Pendant les phases de combat vous serez accompagné par des coéquipiers.
Il s’agit de trois compagnons avec des spécialités personnelles et vous pourrez leur donner des ordres simples.
Enfin dans le mode multijoueur vous avez la possibilité de jouer contre plus de trente-deux joueurs.


Articles similaires

Un Commentaire

 Par  PAUL LESCARBOTTE  dans  1 mai 2020

BIEN CE JEU

écrire un commentaire