Age of Empires III

Avec Age of Empires III vous aurez à votre disposition deux scénarios solos (construction de postes le long d’une voie ferrée et la défense d’un fort) et deux cartes escarmouche (le Texas et la Nouvelle-Angleterre), vous aurez à faire de la collecte des ressources, bâtir des structures, entraîner des unités et vaincre vos ennemis, le classique pour un jeu de stratégie en temps réel.

Un gameplay addictif

Age of Empire III compare le concept de ville natale à la création d’un personnage dans un RPG, bien que les tentatives minces du jeu pour vous permettre de personnaliser votre ville natale ne feront pas grand-chose pour vous attacher à l’endroit. Mais débloquer de nouvelles cartes peut être assez gratifiant. Vous êtes limité à pas plus de 20 cartes dans un match donné, mais comme il est possible d’en débloquer beaucoup plus que cela, le jeu vous invite également à construire différents decks pour répondre à différentes situations.

Par exemple, les envois de caravelles et de galions gratuits ne vous seront pas d’une grande utilité dans les Grandes Plaines, mais ils vous aideront certainement lors des batailles dans les Caraïbes.

Les huit cultures ont des cartes différentes à leur disposition (bien que de nombreuses cartes soient partagées en commun), et finalement vous pouvez utiliser ce système pour ajouter du panache à votre style de jeu. Un effet secondaire possible de ce système, cependant, est qu’il vous encourage à choisir un côté et à vous en tenir à lui.

Lorsque vous jouez en ligne, vous ne pouvez pas simplement choisir une civilisation aléatoire comme vous le feriez dans les jeux Age of Empire précédents.

Le gameplay est addictif avec un atout majeur : la possibilité d’envoyer des expéditions spéciales de la ville d’origine vers les villes étrangères.

Dans ce récit de fiction historique, les joueurs prennent le rôle de Morgan Black et sa famille, en lutte contre le désert hostile et un culte mystérieux d’Europe. Dans 24 scénarios, Morgan Black et ses descendants aident les Aztèques à résister aux conquistadors Espagnols, à la lutte des Français contre les Britanniques et Simon Bolivar à conduire les révolutions en Amérique du Sud.

Explorez le nouveau monde

Age of Empire III apporte un certain nombre d’autres changements à la série, bien que ceux-ci puissent sembler moins originaux si vous avez suivi les anciens jeux de la saga. Par exemple, les nouvelles colonies commencent avec un explorateur, un héros que vous devez utiliser pour révéler le brouillard de guerre autour de votre zone de départ et qui peut également collecter des trésors et vous faire gagner de l’expérience dès le début.

Vous trouverez des camps de bandits, des créatures sauvages et d’autres bibelots gardant divers qui peuvent vous donner un avantage économique au début. Plus important encore, l’explorateur vous donne quelque chose à faire en plus d’attendre que vos ressources s’additionnent au début. Si votre explorateur perd tous ses points de vie, il s’effondre et peut être soit racheté pour une pièce de monnaie, soit récupéré par des unités amies.

Comme mentionné, vous pouvez également vous allier à diverses tribus amérindiennes en construisant des postes de traite sur leurs réserves. Peut-être dans l’esprit du politiquement correct, les bâtiments amérindiens ne peuvent pas être détruits, mais en écrasant le poste de traite d’un ennemi, ses liens avec la tribu sont rompus. Les tribus amérindiennes ont chacune une poignée d’unités et d’améliorations économiques que vous pouvez acheter si vous le souhaitez, diversifiant votre stratégie. Les comptoirs peuvent être utilisés ailleurs.

Conclusion

Un jeu de construction qui vous fera remonter le temps avec les habilités classiques de ce genre. La série Age of Empires a su convaincre le public par son gameplay original et simple à prendre en main et reste toujours une référence de plus il possède un mode multijoueur ou vous lutterez contre des adversaires avec persistance pour prendre leurs villes afin de gagner en puissance et aurez à mettre en place des stratégies élaborées pour être le dernier en place.

Télécharger Age of Empire III

Dans notre enfance les jeux-vidéos nous ont bercé, ces années ou les consoles 8 Bits étaient au top de la technologie. Heureusement (ou malheureusement) tout ceci est fini, mais il nous reste internet pour nous en souvenir.

Notez-le :

Age of Empires III Avec Age of Empires III vous aurez à votre disposition deux scénarios solos (construction de postes le long d’une voie ferrée et la défense d’un fort) et deux cartes escarmouche (le Texas et la Nouvelle-Angleterre), vous aurez à faire de la collecte des ressources, bâtir des structures, entraîner des unités et vaincre vos ennemis, le …
4.5 1 5 6
Moyenne : 4.5 Vote(s) : 6

Your page rank:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *